L’avis du CE PIDF sur le déménagement (12/02/04)

Notre syndicat est majoritaire au CE PIDF
lundi 1er mars 2004
popularité : 18%

Voici l’avis motivé émis par le CE du 12 février 2004 au sujet du déménagement des services de documentation et de la DGA TTN :

DECLARATION DES ELU(E)S DU CE PIDF DU JEUDI 12 FEVRIER 2004

Les élu(e)s du CE PIDF réunis le 12 février 2004 constatent que, avant que ne soit porté leur avis :

  • la direction a commencé le déménagement des archives de la Documentation, les notes officielles des 9 et 10 février 2004 informent de la réalisation à hauteur de 50% des travaux d’emménagement du bâtiment rue Mangin,
  • cette information donnée aux personnels n’est pas vérifiable,
  • les travaux exécutés par les services externes ont commencé le 9 janvier 2004,
  • la demande des élu(e)s, qui avait motivé la suspension du CE PIDF, de remise de plans ré-actualisés, fiables et complets n’a pas été pris en compte par la direction,
  • ce déménagement se fait dans certains cas par redéploiement de personnels et de moyens alors qu’il serait nécessaire de créer des emplois (liens avec les nouveaux sites),
  • les liens fonctionnels entre service - hormis ceux concernant la DGATTN et France Inter - n’ont pas été suffisamment étudiés par la direction et que :
  • en conséquence aucune garantie n’est donnée quant à la pérennité des activités d’un certain nombre de services,
  • constatent l’aggravation des conditions de travail d’un grand nombre de salariés.

Par ailleurs ils prennent en compte l’avis du CHSCT qui, d’une part, n’a pas donner l’avis sur la neutralisation de la zone interdite et a donné un avis négatif sur le projet de réimplantation des services présentés à l’ordre du jour.

La direction de Radio France n’a apporté aucune réponse sérieuse aux questions posées lors du Comité d’Établissement.

La plupart des réponses systématiquement apportées aux questions sont « c’est à l’étude », « nous réfléchissons », « nous serons attentifs », « cela n’est pas définitif ». Ces réponses ne peuvent en aucun cas satisfaire les élu(e)s du CE PIDF.

N’ayant pas, de plus, les éléments suffisants sur le financement de cette étape, les élu(e)s constatent qu’ils n’ont pas, globalement les éléments qui leur permettraient de se prononcer valablement sur cette partie du déménagement inscrite à l’ordre du jour.

En conséquence ils refusent de cautionner cette étape et refusent de donner un avis.

Ils demandent, qu’en respect de la loi, les projets de déménagement et réaménagement de l’ensemble des services déplacés à l’intérieur et à l’extérieur de la Maison de Radio France soient soumis rapidement au CE pour avis.

Paris, le 12 février 2004


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois