Avis du CCE sur le bilan de formation 2005 (11, 12 octobre 2006)

vendredi 13 octobre 2006
popularité : 63%

Les élu(e)s du CCE regrette qu’une nouvelle fois le budget de la formation n’ait pas été totalement consommé en 2005 : une différence de 300.000€ qui s’explique par :

  • le désintérêt des salarié(e)s des locales pour les logiciels automates d’antenne (Athos, Bivox).
  • moins de consommation des lignes prévues pour les formations :
  • Pro Tools et SADI
  • Management des nouveaux cadres encadrants
  • Logiciel de comptabilité
  • Compétences transversales : langues et bureautique
  • Sécurité santé (auto, incendie, habilitation électrique)
  • au report soit un retard d’un an
  • de la formation ULYSSE, logiciel de paye qui a lieu en ce moment
  • l’absence de passerelles faute d’accord entre les organisations syndicales et la Direction.

Ce déficit de consommation est notamment dû au manque d’information directe aux salariés sur le Plan Formation. La question sur le rôle de l’administrateur dans les délégations se pose. Les élu(e)s du CCE demandent instamment à la Direction de rappeler aux administrateurs le rôle essentiel qu’ils doivent jouer pour recenser les besoins de formation dans les radios locales et informer les salarié(e)s sur leurs droits à la formation, et des détails des axes du Plan Formation de Radio France. D’autre part il a été demandé d’ajouter un indicateur géographique dans les bilans de formation afin d’analyser l’équité des droits à la formation par délégation régionale.

Les élu(e)s du CCE rappellent à la Direction la pertinence des formations Pro Tools (régions et Paris) et Sadi (Paris) pour la réalisation de productions répondant au désir de qualité affiché par la Direction dans le COM (contrat d’objectifs et de moyens). Les élu(e)s du CCE s’inquiètent du glissement de SADI vers NETIA. Les élu(e)s du CCE demandent à la Direction un état des lieux précis et détaillé de l’utilisation de ces deux logiciels chaîne par chaîne, locale par locale. Le service Formation nous précise qu’en effet pour les montages simples NETIA Radio Assist sera préféré à SADI mais ce dernier reste l’outil logiciel des productions dites « lourdes ».

Concernant les formations aux logiciels de paye et de comptabilité pour les agents de gestion, Les élu(e)s du CCE rappellent à la Direction qu’à plusieurs reprises ils ont souhaité que ces personnels bénéficient également d’autres formations qualifiantes.

Au regard du bilan sur le DIF (Droit Individuel à la Formation) présenté par le service Formation et de la montée en puissance des demandes, Les élu(e)s du CCE attendent des organisations syndicales et de la Direction qu’un accord d’entreprise améliore l’accord de branche.

Les élu(e)s du CCE regrettent que le stage « reportage de programmes », existant en 2005, soit gelé jusqu’en 2008. Il s’agit là d’un choix d’entreprise qui ne correspond pas à la réalité vécue sur le terrain par les personnels d’antenne. On ne peut à la fois affirmer dans le COM une volonté de défense de programmes de proximité et d’un autre coté ne plus mettre en place des formations répondant à cette volonté.

Une énième fois, Les élu(e)s du CCE demandent à la Direction de renforcer en moyens humains et techniques (studio et salle dédiés uniquement à la formation) le service Formation de Radio France.

Pour toutes ces raisons, les élu(e)s du CCE s’abstiennent sur le bilan du Plan Formation de Radio France de 2005.

Cet avis est adopté à l’unanimité par les 18 élu(e)s présent(e)s


Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois