CCE extraordinaire La direction refuse le dialogue

lundi 6 février 2012
popularité : 59%

Le deuxième Comité Central d’Entreprise Extraordinaire consacré aux redéploiements et aux nouveaux médias n’a pas eu lieu. Pas de discussion. Une demi-journée frustrante qui n’a pas permis aux élus de poser le débat. La Direction a décidé unilatéralement la création de la Direction des Nouveaux Médias. Jean-Luc Hees parle d’urgence mais ne dialogue pas. Quand tous les syndicats demandent au moins une journée entière de discussions sur les redéploiements et l’avenir de Radio France, le PDG renvoie encore une fois à un prochain CCE. Cette fois celui des 20 et 21 mars. Les représentants des personnels voulaient pourtant discuter, au plus vite, de la politique de la direction concernant le multimédia et les redéploiements, afin de répondre aux inquiétudes de tous les salariés de Radio France et pour avancer sur un débat crucial pour l’avenir de la radio publique. Quels services vont être touchés par les redéploiements ? Selon quel calendrier ? Quelle logique ? Quel accompagnement ? Que sera la radio de demain ? Avec quels contenus et surtout, comment mettre en place une politique moderne qui préserve notre coeur de métier qui reste la radio ? Ce dialogue nécessaire a été refusé. La direction traîne des pieds et ne répond pas aux inquiétudes des salariés. Une véritable fuite en avant, mêlée d’un manque de respect des élus (temps de réunion sous estimés, documents incomplets ou absents, élus non remplacés obligés de partir durant la réunion). Cette direction veut redéployer dans une totale opacité, en esquivant le dialogue social. C’est inacceptable. Le 8 février 2012


Documents joints

Le tract
Le tract

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois