Commission de suivi journalistes. Déclaration intersyndicale

mardi 20 novembre 2012
popularité : 62%

Les organisations syndicales avaient unanimement déclaré l’an dernier, à l’issue de la première réunion de la « commission de suivi des carrières » des journalistes (imposée par la direction à la place de la commission paritaire), qu’elles ne s’y rendraient pas à nouveau cette année. Il n’est en effet pas question de participer une deuxième fois à cette mascarade de dialogue social, à cette mauvaise parodie de commission paritaire.

Vos élus ont pu constater l’an dernier à quel point il était inutile de siéger dans une commission où la direction n’est tenue en rien de dialoguer et d’informer en toute transparence de ses choix de promotions.

Parce qu’il n’est pas question, malgré ce boycott, de laisser des salariés seuls face à leur direction, les syndicats défendront cette année les journalistes directement auprès des directeurs en leur remettant, comme elles le faisaient en commission paritaire, une liste de demandes de promotions.

Saisissez les syndicats, comme vous le faisiez d’habitude, de vos souhaits, quelles que soient votre situation ou la date de votre dernière promotion, pour qu’ils vous défendent face aux directeurs de chaîne ou de rédaction.

La DRH ne pourra se soustraire plus longtemps à ce dialogue indispensable pour assurer la transparence de ses choix face aux représentants des salariés.

Le 20 novembre 2012


Documents joints

La déclaration intersyndicale
La déclaration intersyndicale

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois