Avis du CHSCT pidf sur le programme annuel 2005 (17/02/2005)

dimanche 20 février 2005
popularité : 22%

Les élu(e)s du CHSCT pidf constatent, à la lecture du programme annuel 2005, que les travaux de rénovation et de reconstruction du bâtiment se font au détriment des conditions de travail des salarié(e)s. En effet, les investissements très importants consacrés au projet de reconstruction du bâtiment se traduisent déjà par une forte hausse sur ce poste (matérialisé cette année par le coût des études confiées à différents consultants et sociétés extérieurs) : le budget « architecture et affaires immobilières » passe de 4 505 798 euros en 2004 à 9 942 100 euros en 2005 soit une hausse de 120 %, 3 millions d’Euros étant destinés à des provisions pour l’année 2006. Parallèlement on constate une baisse très importante des investissements liés à l’amélioration des conditions de travail : le budget passe ainsi de 1 860 600 euros à 530 000 euros soit une baisse de 72 %. Le budget de l’intendance générale connaît quant à lui une baisse très importante sur tous les postes, notamment l’ énergie, la climatisation et l’éclairage, confirmant l’aggravation considérable des conditions de travail que les salarié(e)s vont connaître dans les années à venir.

Ce budget 2005 traduit une évolution extrêmement inquiétante qui ne peut que s’aggraver dans les années futures. Il est inenvisageable que la reconstruction du bâtiment se fasse au prix de la dégradation des conditions de travail et de la sécurité actuelles des salarié(e)s.

Les élu(e)s n’acceptent pas que les salarié(e)s travaillent avec des moyens et dans des locaux laissés à l’abandon en attendant la reconstruction du bâtiment dans 8 ans.

Ils prononcent par conséquent un avis négatif sur le programme annuel 2005.

Préconisations du CHSCT

Les élu(e)s du CHSCT estiment par ailleurs qu’il est essentiel que les opérations suivantes soient prises en compte dans le programme annuel pour la sécurité, l’hygiène et les conditions de travail 2005 :

  • Etude ergonomique puis réaménagement des espaces dans l’immeuble Mangin.
  • Remise en état des studios de France Inter de l’immeuble Mangin afin que les salariés qui y travaillant puissent le faire dans des conditions correctes : climatisation, peintures, décorations.
  • Restauration complète et mise en sécurité de l’immeuble de France Bleu Melun.
  • Changement du matériel de cuisine du restaurant d’entreprise, en particulier le matériel de froid.
  • Etude et réaménagement de la discothèque afin de réinstaller les bureaux qui ne disposent pas de lumière naturelle près des fenêtres.
  • Etude et réaménagement de la documentation musicale.
  • Changement de mobilier d’un certain nombre de secteurs.
  • Installation d’écrans plats dans l’ensemble des secteurs.
  • Gestion des déchets polluants (écrans d’ordinateurs...)

Paris, le 17 février 2005


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois