Redéploiement : le mépris des salariés

mardi 30 décembre 2014
popularité : 32%

Incroyable ! S’ils veulent s’exprimer sur le plan de redéploiement et la suppression de leur micro-locale, les personnels de La Roche-sur-Yon devront se déplacer à… Nantes le 5 janvier.

Pourquoi ne pas tenir un CE extraordinaire sur place, comme l’avaient demandé les élu-es ? Nous ne pouvons pas croire qu’aucune salle ne soit disponible, ce jour-là, dans cette ville de près de 55 000 habitants !

Avant même que le plan d’action définitif concernant les micro-locales de France Bleu ne soit connu, c’est un bien mauvais signal envoyé aux salarié-es concerné-es, déjà très inquiet-es pour leur avenir personnel et professionnel, ainsi qu’aux représentant-es du personnel.

Quand on se souvient de la manière cavalière et peu respectueuse dont avait été annoncé ce plan de redéploiement (au détour d’une question diverse, en toute fin de la réunion du CE Grand Ouest d’octobre dernier) l’impossibilité aujourd’hui de réunir une instance régionale sur place vient confirmer le peu d’importance que la direction de Radio France semble accorder à ces personnels qui n’ont pourtant pas ménagé leur peine depuis dix ans pour faire fonctionner cette micro-locale en Vendée.

Les organisations syndicales CFDT, CGT, SNJ, SUD exigent donc que la réunion de CE Grand Ouest extraordinaire du 5 janvier, consacrée à l’avenir de la micro locale, se déroule sur place à la Roche-sur-Yon.

Le 30 décembre 2014


Documents joints

Le tract
Le tract

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois