11 JUIN PREAVIS DE GREVE A DUREE ILLIMITEE

jeudi 1er juin 2017
popularité : 50%

Poursuite de la mobilisation : C’est l’existence même des radios locales qui est en jeu maintenant !

Le projet de la direction de France Bleu pour la rentrée est l’illustration même de la fracture territoriale et du fossé qui se creuse entre les décideurs et les auditeurs et salarié-es.

Il tient en 3 points, qui sont autant de régressions pour le réseau :

  • Confiscation du 8h45/9h25 pour une émission nationale animée par une star de télé
  • « Nationalisation » d’une autre tranche déjà sinistrée par la baisse de moyens : le 14h/16h
  • Retour du concept ancien de « globcal » avec à la clé une charge supplémentaire pour les rédactions locales et une perte d’actu locale

Comble de l’ironie, ce projet interviendrait pour « endiguer la baisse des sondages », baisse qui est pourtant la conséquence directe d’une diminution des programmes locaux liée au manque de moyens et d’effectifs à France Bleu. 

Côté programmes, en tentant de faire d’une vedette « vue à la TV » le visage de France Bleu, alors que des talents de la chaîne sont remerciés en 2mn30, la direction persévère dans sa logique de starisation, avec les résultats que nous connaissons.

Côté rédactions, la politique de « globcal » imposée à moyens constants condamnera la grande majorité des locales à sacrifier les journaux du soir, des chroniques ou reportages, et/ou le web, et contribue à dévaloriser les stations et les équipes.

Ultime provocation, alors que Mathieu Gallet et Eric Revel ont reconnu l’importante mobilisation des personnels de France Bleu lors de la grève du 18 mai et ont dit avoir entendu le message, Eric Revel pense y répondre en ne s’adressant qu’à l’encadrement des radios locales hors les murs.

Ce que demandent les salariés :

  • Le respect de l’identité de chaque locale, quel que soit son territoire, ce qui est la raison d’être du réseau : avec des populations, des cultures et des moyens différents, chacune doit pouvoir développer son propre programme.
  • Pour la rédaction nationale de France Bleu, les moyens et la ligne éditoriale qui correspondent à son rôle naturel de fournisseur d’info nationale et internationale pour les 44 locales.
  • Un arrêt des mesures d’économie imposées au réseau, responsables des restructurations et d’une augmentation de la charge de travail des personnels aux dépens de la qualité des antennes.

Les organisations syndicales CFDT, CFTC, CGT, SNJ, SUD, UNSA exigent de la direction de France Bleu :

  • le retrait immédiat du projet de programme national de 8h45 à 9h25 et de globcal à la charge des locales présenté au CCE Extraordinaire du 19 Avril 2017.
  • la possibilité laissée aux stations qui le souhaitent de conserver une antenne locale de 14h à 16h
  • le respect de l’identité du réseau : la proximité.
  • la prise en compte des idées qui ont émergé des ateliers de grilles. la fin de l’autoritarisme dont l’ensemble des personnels du réseau souffre comme jamais.

En conséquence, les organisations syndicales CFDT, CFTC, CGT, SNJ, SUD, UNSA déposent un préavis de grève à durée illimitée à partir du 11 juin à 13h.

Paris, le 31 Mai 2017


Documents joints

Le préavis
Le préavis

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois