Bienvenue sur le site des syndicats CGT de Radio-France

Notre page Facebook : https://www.facebook.com/CGT.Radio.France

Notre compte Twitter : @CGT_RadioFrance


mardi 19 février 2019

Radio France divise par deux les moyens alloués au Festival de RADIO FRANCE et Montpellier

“le premier producteur de Musique en France” menace l’existence d’un événement majeur de la saison musicale du Pays !

Un événement qui rayonne sur toute la région Occitanie, et sur tout le pays grâce aux ondes, avec toujours plus de succès depuis 1985.
A défaut de détails plus précis sur cette mesure (puisqu’elle n’a fait l’objet d’aucune information devant les instances représentatives du personnel !), on sait déjà que la subvention sera réduite de moitié cette année et poursuivie l’an prochain !

Cela interroge sur la vision à long terme de la Direction de Radio France et de la Direction de la Musique et de la Création capables de négliger et d’abandonner un investissement magnifique !

Les salarié(e)s de Radio France sont bien placé(e)s pour savoir que les politiques culturelles et musicales évoluent et se gèrent sur le long terme.
En termes d’image pour Radio France, en termes de conquête du public et de politique artistique, la pérennisation de cet événement majeur de l’été musical a permis de capitaliser plus de trente années d’investissement.
Le Festival est ainsi devenu une grande réussite du Service Public en illustrant pleinement ses missions : richesse et variété de la programmation, tarifs abordables (et même 70% de concerts gratuits !), étendue du territoire etc.

Que restera-t-il du seul festival de Radio France en région ?

Quelles conséquences sur le volume de production, d’enregistrement de programmes et de diffusion radiophoniques ?

Quel impact sur les métiers qui concourent à la bonne marche et au succès de ce festival, producteurs, techniciens, réalisateurs, attachés de production ?…

Le souci budgétaire qui désormais prime sur toute autre préoccupation raccourcit singulièrement la vue des directions de notre Maison.
Mme la PDG vous êtes à ce poste pour défendre le financement du Service Public
et non pour en réduire les missions.

La CGT condamne l’abandon par Radio France d’une grande réussite du Service Public.

Le service public ça un coût mais ça n’a pas de prix !

Paris, le 18 Février 2019


Articles les plus récents

jeudi 31 janvier 2019

Communiqué de soutien : L’Huma doit vivre !

L’Humanité, le journal fondé par Jean Jaurès il y a plus de 100 ans, est en danger. En cessation de paiement et placé sous la protection du Tribunal de Bobigny, le quotidien n’est plus maître de son destin.
Ce journal fait partie intégrante de l’histoire de la presse française, il occupe aujourd’hui (...)

jeudi 31 janvier 2019

PREAVIS DE GREVE Pour répondre à l’urgence sociale, Tous en grève le 5 février

Depuis de nombreuses années, les politiques menées au service du capital par les gouvernements successifs génèrent de fortes injustices sociales, territoriales et fiscales. La CGT n’a cessé d’alerter les pouvoirs publics, de mobiliser dans les entreprises et les services contre des reformes (...)

samedi 26 janvier 2019

2019, année de tous les combats…

Nous avons connu une année 2018 émaillée d’attaques contre nos droits sociaux et notre niveau de vie.
Malgré les réponses massives de la société civile lors des manifestations contre les ordonnances Macron, ou plus récemment des gilets jaunes, le gouvernement maintient ses projets destructeurs de notre (...)

samedi 26 janvier 2019

Paupérisation à Radio France – CDDU – CDD – CDI – même combat !

Pas de corporatisme face à la précarisation des plus fragiles : contrats à durée déterminée, jeun.e.s salarié-es de tous métiers et cachetier-es.
Avec la signature du NAC en 2017 par la quasi-totalité des organisations syndicales et que la CGT a refusé de signer il n’y aura plus d’automatismes donc (...)

Albums les plus récents

Agenda

<<

2019

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois